Cinéma

Pas d'chicane dans ma cabane

Dès le 10 juin

Pas d’chicane dans ma cabane

Justine, 12 ans, croit dur comme fer qu’elle sera plus heureuse une fois ses parents divorcés. Le seul hic? Ceux-ci n’envisagent aucunement cette éventualité.

Tannée des cris et de la chicane qui règne à la maison, Justine s’entoure de sa bande d’amis et tente le tout pour arriver à ses fins. 

Un film de Sandrine Brodeur-Desrosiers, avec Charlotte St-Martin, Isabelle Blais et Pierre-Luc Brillant.

29 juin au 2 septembre

Cinéma sous les étoiles

Le Cinéma sous les étoiles de Funambules Médias est heureux de dévoiler la programmation de sa 13e édition ! Du 29 juin au 9 septembre 2022, 55 projections gratuites, composées de 70 films documentaires à caractère social et politique ancrés dans l’actualité locale et internationale, animeront l’espace public dans 21 parcs de la métropole.

L’équipe du Cinéma sous les étoiles a travaillé avec passion pour offrir une riche sélection d’œuvres nationales et internationales regroupant 34 longs et moyens métrages, dont 10 premières québecoises et 32 courts métrages. La programmation permettra d’aborder de grands enjeux actuels tels que l’environnement, l’agriculture, la réalité des exilé·e·s ou des victimes de la guerre, la contestation d’un système capitaliste de plus en plus inhumain, le colonialisme, l’autodétermination des peuples et différents enjeux féministes.

les incontournables

1er juillet au 30 août

Les incontournables

La cinémathèque québécoise

Dresser des listes est une activité dont sont friands les cinéphiles. Tous les ans, ce même rituel : compilation des dix meilleurs films, avec analyses comparées, débats, discussions enflammées. Mais qu’en est-il de la liste ultime des films les plus marquants de l’histoire du cinéma? C’est-à-dire ces films qu’il faut avoir vus, ceux qui ont transformé à jamais l’art du cinéma, mais aussi notre manière de voir une culture, d’appréhender le monde autant que sa propre vie? Ce programme fait le pari de répondre en partie à ce défi avec près de quatre-vingts films, produits entre 1916 et 1960, en attendant vos listes!

Lignes de fuite

Dès le 6 juillet

Lignes de fuite

Une comédie dramatique qui nous convie à des retrouvailles mouvementées entre trois amies du secondaire. Après un début de soirée festif et bien arrosé, le trio de trentenaires se délie : les vieilles tensions rejaillissent, les discussions s’enveniment et les révélations se succèdent – le tout forme un cocktail de plus en plus explosif qui mettra leur amitié à rude épreuve. Les meilleures amies d’hier pourront-elles l’être encore aujourd’hui?

Avec Catherine Chabot, Mariana Mazza, Léane Labrèche-Dor, Victoria Diamond, Mickaël Gouin, Maxime de Cotret.
Réalisé par Catherine Chabot et Miryam Bouchard, produit par Denise Robert et Émile Gaudreault et écrit par Catherine Chabot et Émile Gaudreault.

7 juillet

Mères parallèles – Pedro Almodovar

Théâtre de Verdure

Deux femmes, Janis et Ana, se rencontrent dans une chambre d’hôpital sur le point d’accoucher. Les quelques mots qu’elles échangent pendant ces heures vont créer un lien très étroit entre elles, que le hasard se chargera de compliquer d’une manière qui changera leur vie à toutes les deux. Fidèle à son style, Almodovar présente un récit rempli de rebondissements dramatiques tout en y présentant une critique de l’Espagne.

14 juillet

Goliath – Frédéric Tellier

Théâtre de Verdure

France, professeure de sport le jour, ouvrière la nuit, milite contre l’usage des pesticides. Patrick, avocat parisien, est spécialiste en droit environnemental. Mathias, lobbyiste brillant, défend les intérêts d’un géant de l’agrochimie. Suite à l’acte radical d’une anonyme, ces trois destins, qui n’auraient jamais dû se croiser, vont se bousculer, s’entrechoquer et s’embraser.

Dès le 20 juillet

Confessions

CONFESSIONS raconte la vie de l’un des tueurs à gages les plus prolifiques de notre époque. Avec vingt-huit meurtres et une quinzaine d’attentats, pour la plupart des hauts gradés des Hells Angels, de la mafia et du crime organisé, Gérald Gallant étonne et déroute. Gallant est aussi indicateur de police et n’hésite pas à vendre ceux qui l’entourent. Comment ce petit homme bègue à la santé fragile et au QI modeste, vivant avec son épouse pieuse et généreuse dans une maison proprette au cœur d’un quartier tranquille, a-t-il su déjouer tant les criminels les plus endurcis que les policiers les plus futés?

21 juillet

Une révision – Catherine Therrien 

Théâtre de Verdure

Étienne, professeur de philosophie au Cégep, enseigne avec passion à ses élèves éveillés. Un jour, Nacira, une de ses étudiantes, met en pratique ce qu’il leur a enseigné : la remise en question. Voilà qu’Étienne et Nacira embarquent dans un voyage qui bouscule leurs plus profondes convictions.

A partir du 5 août

Arlette

Approchée par le Premier ministre du Québec pour rajeunir l’image de son gouvernement, Arlette Saint-Amour, directrice d’un magazine de mode, devient, du jour au lendemain, ministre de la Culture. Elle réussit par son look et son audace à créer un véritable buzz autour de la Culture. Téméraire, elle n’hésite pas à affronter le plus puissant d’entre tous: le ministre des Finances. Leurs dossiers sont des batailles à livrer, mais leur confrontation est une véritable guerre à finir car, en bout de piste, ce film s’articule autour d’un grand thème: le pouvoir de l’image. Arlette, une comédie des apparences qui nous entraîne dans les coulisses de l’Assemblée nationale, là où le loufoque côtoie le sérieux, où la comédie embrasse le drame.

Festival cinemania

2 au 13 novembre

Festival de film CINEMANIA – 28ème édition

Le Festival de films CINEMANIA, qui célèbrera son 28e anniversaire à Montréal du 2 au 13 novembre 2022, est particulièrement fier de lever le voile sur plusieurs initiatives internationales qui marqueront sa prochaine édition. Au menu de ces initiatives fortes agissant en faveur de la reprise des relations internationales et franco-canadiennes : le Luxembourg sera le pays à l’honneur; un focus sur l’industrie du cinéma et de la télévision franco-manitobaine.

au nord d'albany

Dès le 11 novembre

Au nord d’Albany 

Annie quitte précipitamment Montréal avec ses deux enfants en direction des USA. Une tension évidente existe entre la mère et sa jeune adolescente, Sarah. Depuis que cette dernière ait révélé avoir grièvement blessé la jeune fille qui la harcelait, Annie prend l’insoucieuse décision de fuir les possibles répercussions. Après que leur voiture ait tombé en panne près d’un minuscule village des Adirondacks, la petite famille se voit clouée à cet endroit en attendant la réparation qui ne pourra être effectuée avant la semaine d’après. Au grand dam d’Annie, Paul, père célibataire et unique garagiste en ville, n’a aucunement l’intention de travailler durant le weekend. Mais l’entêtement d’Annie à vouloir quitter à tout prix finira par installer entre elle et Paul, une dualité aussi corrosive qu’inattendue. Celle-ci fera-t-elle tomber les masques pour éventuellement nous révéler les véritables desseins de ces deux âmes en fuite ?

Éditeur : Laurent Imbault