Expositions

pouvoir fondation phi

16 mars au 6 juin

Pouvoir

Fondation Phi

Pouvoir est le fruit d’une collaboration entre l’équipe de l’école secondaire Paul-Gérin-Lajoie d’Outremont (PGLO) – Mélissa Lefebvre, enseignante en art dramatique, Nathalie Vézina, enseignante de français en classe d’accueil et leurs élèves – et celle de la Fondation PHI.

En prenant comme point de départ une activité de création en lien avec l’exposition RELATIONS: la diaspora et la peinture, Nathalie, Mélissa et leurs élèves ont réalisé un projet à plusieurs volets composé de dessins, de textes, d’affiches et du puissant et émouvant court-métrage documentaire Pouvoir, réalisé par Paul Tom et présenté dans cette mini-exposition.

Festival art souterrain

2 avril au 30 juin

Festival Art Souterrain 2022

Événement incontournable, Le Festival Art Souterrain est de retour pour une 14e édition au cœur de la métropole. Du 2 avril au 30 juin 2022, l’art contemporain investira 6 km du réseau piétonnier souterrain de Montréal pour présenter, pendant 13 semaines, des œuvres d’art contemporain d’une quarantaine d’artistes locaux.les et internationaux.les autour du thème « Voies-Voix résilientes ». Les œuvres ont été sélectionnées par l’artiste et commissaire Eddy Firmin et le collectif d’artistes et de commissaires Intervals constitué de Caroline Douville, Maria Ezcurra, Miwa Kojima, Romeo Gongora et Dominique Fontaine. De plus, le Festival proposera plus d’une quarantaine d’activités de médiation et de découvertes artistiques gratuites.

nick cave

8 avril au 7 août

Nick Cave

Galerie de la Maison du Festival

Stranger Than Kindness regroupe des installations à grande échelle, des œuvres multimédias, des reconstitutions scénographiques, et une ambiance sonore originale produites avec des centaines d’objets et d’artefacts. Puisant dans la collection privée de Nick Cave, dans les collections du Centre des arts de Melbourne, de la Bibliothèque royale du Danemark et de plusieurs collections privées, l’exposition présente la démarche artistique de Cave dans toute son envergure. Des œuvres d’art originales, des paroles de chansons écrites à la main, des manuscrits, des photographies, des journaux intimes, de la musique enregistrée, des vidéos et un éventail d’objets personnels offrent un point de vue unique sur un monde fascinant, doté d’une puissante force créatrice.

moi m'aime - nous m'aime

29 avril au 29 mai

MOI M’AIME cent autoportraits

NOUS M’AIME, 1001 autoportraits au temps des masques

Maison de la culture du plateau de Mont-Royal

Moi m’aime, cent autoportraits est un événement-bénéfice inédit et exclusif. Créés pour changer le regard du public sur la maladie mentale, les autoportraits seront mis en vente dans le cadre d’un encan virtuel, qui s’étalera sur deux semaines, dont tous les fonds recueillis iront au profit du CAP.

Un « NOUS M’AIME », tout juste avant le « MOI M’AIME » ! Alors que la pandémie nous confinait une première fois au printemps 2020, Le CAP lançait un grand rallye sur ses réseaux pour rappeler l’importance de l’art dans le maintien d’une saine santé mentale, en invitant le public à réaliser, lui aussi, un autoportrait. Contre toute attente, Le CAP a reçu plus de 500 autoportraits provenant de partout au Québec et au-delà de ses frontières. De grandes fresques les rassemblant tous, feront l’objet d’une exposition à la Maison de la culture du Plateau Mont-Royal du 29 avril au 29 mai prochains.

.

mois musée montréal

1er au 31 mai

Mai : mois musée Montréal 

Musées Montréal propose une transformation de La Journée des musées montréalais et présente le Mois Musées Montréal une occasion pour les membres de son réseau de célébrer ses lieux et d’offrir aux citoyens ses Coups de cœur durant tout le mois de mai.

Une expérience qui offre la possibilité d’accéder rapidement aux lieux, d’éviter la cohue et d’étendre ses visites sur 31 jours tissés par un fil cousu de Coups de cœur choisis par chacun des musées.

CARTE ÉVÉNEMENT – MOIS MUSÉES MONTRÉAL

Afin de rendre facile la fréquentation des musées participants, Musées Montréal, met en place la carte ÉVÉNEMENT qui est désormais offerte dans le cadre exclusif du Mois Musées Montréal.

Carte ÉVÉNEMENT 

4 semaines de musées :125 $

La carte Événement n’est offerte qu’en mai, dans le cadre du Mois Musées Montréal. Elle est valide 4 semaines consécutives à partir de la première visite (obligatoirement faite en mai) et donne accès à une visite par musée membre de Musées Montréal. Taxes en sus.

Exposition les impatients 1700 la poste

6 mai au 19 juin

Exposition Enchanté-e ! Regards sur 30 ans de création et d’espoir

1700, rue Notre-Dame Ouest, Montréal (Québec)  H3J 1M3

Le commissariat de l’exposition est assuré par l’équipe du 1700 La Poste en collaboration avec Les Impatients, puisant dans la Collection Les Impatients qui rassemble les œuvres de plus de 150 participants et participantes, réalisées au fil des trente dernières années.

Désirant mettre en lumière l’extraordinaire travail accompli par Les Impatients depuis leur fondation, le 1700 La Poste présente ce printemps, dans l’exposition Enchanté·e !, les œuvres de plusieurs créateurs et créatrices ayant assisté aux différents ateliers de création entre 1992 et 2020, dont Philippe Lemaire, Marie-Reine Bourgeois, Louise Charrette, Minimousse, Romain Peuvion, Antonio Mazza, Jean Boutin et plusieurs autres. L’exposition débutera pour le public dès le vendredi 6 mai et l’entrée sera gratuite.

Fondés en 1992, Les Impatients ont pour mission de venir en aide aux personnes ayant des problèmes de santé mentale par le biais de l’expression artistique. Ils offrent des ateliers de création et favorisent les échanges avec la communauté par la diffusion des réalisations produites dans leurs ateliers. L’organisation célèbre en 2022  ses 30 années d’existence.

Les cowboys fringants - Diane Dufresne

3 mai au 2 octobre

Les cowboys fringants

Centre d’art Diane Dufresne

PLONGEZ DANS L’UNIVERS DES COWBOYS FRINGANTS

Cette toute première rétrospective pose un regard sur la carrière exceptionnelle de ce groupe musical phare de la culture québécoise qui se démarque par sa longévité et son succès remarquable depuis plus de 25 ans. Les cowboys fringants ont conquis le cœur des Québécois et de la Francophonie avec un répertoire de chansons dont les thèmes rejoignent un public diversifié et intergénérationnel. La force brute de leurs chansons atteignent l’universel par leur propos directs, intemporels et sans artifices.

La scénographie participative de l’exposition propose un parcours de visite composé d’une ligne du temps qui met en parallèle les grands événements historiques du Québec et la carrière hors norme du groupe. Une sélection d’artefacts promet, quant à elle, des découvertes aussi touchantes qu’inédites. À travers une sélection de chansons, le cœur de cette exposition magnifie et rend hommage à l’univers unique des cowboys fringants par le biais de zones immersives d’écoute et de visionnement.

techno worlds

13 mai au 19 juin

Techno Worlds

Centre Phi – Goethe Institut – Société des Arts Technologiques

Etape 1 : L’exposition au Centre Phi en journée

L’exposition TECHNO WORLDS, qui fait l’objet d’une tournée mondiale, n’a pas pour ambition de se complaire dans la nostalgie, mais de dépeindre les visions d’avenir de la culture d’un style de vie dont la capacité d’adaptation et la complexité sont restées uniques.

Etape 2 : L’exposition à l’institut Goethe l’après-midi

Les documents, objets, vidéos et programmes de films exposés au Goethe-Institut abordent le phénomène techno sous l’angle de l’histoire de la culture et de la musique, du féminisme et de l’afro-futurisme.

On pourra ainsi y découvrir, entre autres, de la mode originale des années 90, des magazines, des fanzines et des installations vidéo.

Etape 3 : Culture Rave en Soirée à la SAT

Depuis les années 80, les raves agissent comme entité libératrice des communautés marginalisées. Jouant sur les interstices entre documentation et interprétation, TECHNO WORLDS propose une lecture alternative de la culture rave. À travers un ensemble d’installations photographiques, vidéo et lumineuses, l’exposition dévoile un militantisme subversif où libération, découverte de soi et réclamation des espaces physiques, culturels et politiques se côtoient.

Festival Mural

9 au 19 juin

10e festival mural

Boulevard Saint-Laurent

Avec une vingtaine de muralistes locaux et internationaux, dont l’Américain Shepard Fairey, alias Obey, et la participation inédite de l’artiste Caroline Monnet, Mural est de retour dans sa version classique. Avec en plus 13 concerts répartis sur 2 sites.

Bon coup pour Mural, qui est parvenu à inviter le renommé muraliste et illustrateur américain Shepard Fairey, connu sous le nom d’Obey – comme sa marque de vêtements – et réputé, entre autres, pour l’affiche Hope de Barack Obama, qu’il a réalisée pour la campagne présidentielle américaine de 2008.

Le festival accueillera durant 11 jours de bonnes pointures internationales. Caratoes, une artiste belge établie à Hong Kong et dont les œuvres murales sont époustouflantes, Mando Marie, une Américaine installée au Portugal, Dalkhafine, la muraliste française qui vit en partie à Montréal depuis 2013, Vexx, un artiste de la Belgique, ou encore le Brésilien VJ Suave.

Forte participation également des fleurs de lys et feuilles d’érable avec les Montréalais Olivier Bonnard, Marc-Olivier Lamothe, Awie, Aliendope et Melissalikesushi, le Vancouvérois Drew Young, la « Montréalo-Sudaméricaine » Danaé Brissonnet et les Ontariens Burnt Toast et Hate Copy. Les noms d’autres muralistes seront annoncés ultérieurement.

Frida Kahlo la vie d'une icône

10 juin au 24 juillet

Frida Kahlo : La vie d’une Icône

Arsenal Art Contemporain

Frida, la vie d’une icône est une biographie immersive qui propose un voyage dans la vie de l’une des artistes les plus importantes de tous les temps.

La biographie immersive de Frida Kahlo est présentée sans reproduction des œuvres de l’artiste, dans le but de plonger plus avant dans les nouveaux langages immersifs. Cette proposition innovatrice explore la biographie de l’artiste au moyen d’un assortiment de photos d’archives, de films originaux, d’environnements numériques, d’installations artistiques, de pièces de collection et de nouvelles pièces musicales qui reconstituent les moments les plus importants de la vie de l’artiste, permettant ainsi aux visiteurs de découvrir l’histoire incroyable à la source du mythe.

Yayoi Kusama - fondation phi

6 juillet 2022 au 15 janvier 2023

Exposition Yayoi Kusama

Fondation Phi

Cette exposition fera découvrir aux visiteur·euse·s la profondeur spirituelle et philosophique de l’œuvre de l’artiste. Depuis ses premières incursions dans la peinture, la sculpture et la performance, Kusama se penche sur les aspects conceptuels et formels de la phénoménologie et de l’immersion. À l’heure où le numérique et le virtuel s’imposent à notre sensibilité, les environnements créés par l’artiste proposent une expérience analogique à la fois ancrée dans notre monde et au-delà de celui-ci. L’exposition regroupera trois de ses fameux bronzes en forme de citrouille, deux nouvelles salles d’observation avec miroirs, une sélection de peintures tirées de la dynamique série My Eternal Soul [Mon âme éternelle], ainsi que deux saisissantes Infinity Mirrored Rooms, dont DANCING LIGHTS THAT FLEW UP TO THE UNIVERSE [Un ballet de lumières envolées dans l’univers] (2019) qui donne son titre à l’exposition. Dans cette œuvre, une myriade d’ampoules suspendues aux couleurs qui alternent avant de s’éteindre brusquement. Les spectateur·rice·s se trouvent plongé·e·s dans l’obscurité pendant un moment, puis les sphères lumineuses se rallument lentement, enclenchant ainsi un cycle qui n’est pas sans rappeler celui de la vie et de la renaissance.

Triennale Banlieue !

31 juillet au 30 octobre 2022

Triennale Banlieue

Salle Alfred-Pellan de la Maison des arts de Laval

Pour cette 3e édition intitulée Interrègnes, la Triennale Banlieue! se penche sur la présence de la nature dans le territoire suburbain et sur les dynamiques qui y lient l’habitat humain et les écosystèmes naturels.

Cet événement unique composé d’une exposition collective d’art actuel dont le commissariat a été assuré par Marie Perrault, réunit 19 artistes ou duos d’artistes du Québec, du Canada et de la France dont les démarches font écho à la place de la nature dans les banlieues nord-américaines.

Grande nouveauté pour cette 3e édition, l’exposition et le programme d’activités se voient enrichis d’un volet scientifique grâce à l’apport de divers spécialistes réunis par le co-commissaire, le géographe Yan Romanesky.  Cette édition s’intéresse au maillage entre les arts visuels, la géographie, la biologie et l’urbanisme avec l’apport d’Anaïs Boutin, biologiste, de Louis Tremblay, géographe physique, de Samuel Descôteaux-Fréchette, urbaniste et d’Antonius Petro, biologiste.

La Triennale Banlieue ! se déploiera à la fois à la Maison des arts de Laval, en plus d’investir les sites d’Éco-Nature/Parc de la Rivière-des-Mille-Îles, du Centre de la nature, du Centre Laval et du Théâtre du bout de l’île. Plus de 30 activités gratuites y seront offertes. Ateliers de création, table rondes, promenades, discussions, performances… sont proposés par les commissaires, les artistes, les scientifiques et l’équipe de la Salle Alfred-Pellan de la Maison des arts de Laval.

Editeur : Laurent Imbault